Montheysan de coeur et d’âme, j’ai été éduqué dans une famille de 3 enfants. Dès mon plus jeune âge, je commence la musique, plus précisément le saxophone, pour faire comme papa :), et surtout le sport, avec le foot puis le basket.

Vite engagé dans l’Harmonie Municipale de Monthey, je roule ma bosse dans d’autres associations, principalement autour de la musique (l’orchestre de saxophones Saxophilie, l’association suisse du Saxophone sax@ch).

Touchant à tout, de l’organisation de concerts, aux sites internet, en passant par l’organisation d’expositions, la tenue de bars, sans compter mon engagement lors de la création de la première Oktoberfest à Monthey et le bénévolat sur d’autres manifestations: tout y passe. Une expérience riche… et chronophage.

Politiquement, je m’engage en 2009 pour la suppléance au Grand Conseil de l’Etat du Valais. Elu à la raclette (2 voix), cet engagement me permettra surtout de découvrir le fonctionnement de la politique, et de participer gentiment à des débats citoyens. En 2011, je rejoins le Conseil Général de Monthey et découvre les joies de plusieurs commissions, notamment cette de l’apprentissage, qui m’apporte énormément et qui est Ô combien importante. En parallèle, je mets sur pied les « débats du théâtre« , une initiative qui a pour but d’amener un débat constructif pour la population et qui l’invite à se forger sa propre opinion, en toute connaissance de cause, et non pas sous l’égide de discours partisans.

Aujourd’hui, je suis président de l’Harmonie de Monthey, président sortant de la JCI Chablais, et secrétaire de l’association « a deux mains », qui organise notamment le Gala VIP en faveur des enfants qui en ont le besoin. En parallèle à mes activités politiques, j’essaie de consacrer une grande partie de mon temps à mon engagement auprès de la population, par ma présence lors de manifestations, sans oublier ma passion pour la musique et les arts, que j’essaie de pratiquer et de suivre quand mon agenda le permet!

Dans toutes ces démarches, j’essaie avant tout de défendre et de travailler pour des causes et d’éviter tout discours trop partisan. S’afficher dans un parti est malgré tout un « mal nécessaire » afin d’orienter les grandes lignes de notre politique, tant communale, cantonale que nationale. Dans mes engagements, je suis cependant convaincu qu’une couleur ne légitime pas « la raison ». Je suis membre du Parti Libéral Radical de Monthey-ChoëxLes Giettes et ne cache mon rapprochement du mouvement vert-libéral. Je suis du reste membre d’avenir écologie. C’est avec des rouges, des oranges, des blancs, des noirs, des jaunes et des bleus que je travaille et m’engage au quotidien avec énergie et dynamisme, toujours dans une seule optique, avancer.

… et une toute petite vidéo réalisée par canal 9 🙂