Oui à une révision de la Constitution Valaisanne!

Pourquoi revoir la constutution

La constitution valaisanne actuelle, datée de 1907, n’est malheureusement plus adaptée à notre société. (Lire la constitution).

Fondement de notre vivre-ensemble, la Constitution contient l’ensemble des règles de base sur lequel s’est construite notre société. Si le contenu est très formel, les éléments les plus essentiels de notre communauté s’y retrouvent : comment représenter les intérêts de toute la population? quelle est la place des minorités linguistiques? quelle est la place de la religion? Quelle représentation devons-nous assurer aux habitants de plaine et les habitants de montagne? et de nombreuses « règles de base ».

Plus que des changements formels, l’occasion de réécrire une constitution, c’est l’occasion de remettre nos valeurs sur la table, prendre du recul, et reconstruire le socle de notre société, pas pour nous, ni pour nos enfants, mais pour l’ensemble des générations futures.

Quelques petits extraits choisis de la constitution actuelle, qui justifient un toilettage nécessaire :

Art 2, al 3. : Le statut de personne juridique de droit public est reconnu à l’Eglise catholique romaine et à l’Eglise réformée évangélique…

Art 16, al 1 : L’Etat organise et subventionne l’assurance du bétail.

Art. 66, al 2 : Conseil de district – un Conseil qui n’existe plus. Le conseil de la commune nomme ses délégués au conseil de district, à raison d’un délégué sur 300 âmes de population.

Art 67, al 3 : Il [le Conseil de district] représente le district et veille spécialement à son développement économique et à l’écoulement de ses produits agricoles.

Art 84, al 2 :Alors que l’article 26 ne mentionne aucun nombre ni aucune répartition de district, l’art. 84 mentionne:  Le district de Rarogne, composé de deux demi-districts disposant chacun de ses propres organes et compétences, forme deux arrondissements électoraux. 

Pourquoi une assemblée constituante

Une assemblée constituante élue permettrait d’élargir au maximum la représentation de la population, dans la perspective de la rédaction d’une constitution pour demain! Elle permettrait d’intégrer des étudiants, des représentants de tous les échelons politiques (Citoyens, Conseillers Généraux communaux à Elus fédéraux, ou encore du personnel de toutes les instances, aujourd’hui interdits de fonction politique).

Contrairement à une constitution rédigée par le Grand Conseil, cette solution me semble bien la plus adéquate. Il s’agirait d’une fantastique opportunité pour toutes les valaisannes et valaisans de s’engager notre canton de demain, et travailler ensemble au Valais du XXIe siècle.

Pour soutenir cette constituante

Valais - Une constitution à revoir!

Valais – Une constitution à revoir!